Deux ans après le premier village des alternatives de Bayonne, Lyon a vécu un week-end rempli de solutions pragmatiques et citoyennes au changement climatique. Habitat, éducation, énergie, financement des projets, de nombreux aspects de la vie peuvent être pensés « autrement ».

Alternatiba : un développement fort

Né à Bayonne en octobre 2013, le principe d’Alternatiba est simple, mais fondamental. Face aux défis du climat, chacun peut agir à son niveau, et des alternatives concrètes existent déjà. Les villages servent alors à mettre en relation et en lumière les initiatives.

De nombreux villages ont ainsi vu le jour partout en France, la vocation d’Alternatiba étant d’essaimer au maximum. Un tour d’Europe pour sensibiliser, un kit méthodologique pour capitaliser, un site Internet pour diffuser… les outils et la méthode sont là pour garantir le développement du dispositif.

Exemple à Lyon

Du 9 au 11 octobre 2015, un village des alternatives s’est tenu à Lyon. 30 000 personnes présentes, et de nombreuses initiatives, sur tous les champs de la vie quotidienne.

En voici une sélection arbitraire :

  • l’épargne solidaires avec les CIGALES : des groupes de citoyens qui investissent dans les projets qui leur parlent ;
  • la relocalisation de la monnaie, avec la Gonnette ;
  • des terres agricoles citoyennes, avec Terre de Liens ;
  • construire et habiter ensemble, avec HabiCoop ;
  • et bien d’autres encore…

Le villages des alternatives, c’était aussi des conférences…

Village des alternatives à Lyon - conférences

Village des alternatives à Lyon – conférences

…et des solutions mises en œuvre, comme les Discosoups ou les nombreux parkings à vélo.

Village des alternatives à Lyon - Parking à vélo

Village des alternatives à Lyon – Parking à vélo

De nombreuses initiatives à découvrir ou redécouvrir…