5 livres pour penser (à) la transition

5 livres pour penser (à) la transition

Voici cinq livres que j’ai lus, et qui m’ont aidé à comprendre et appréhender le concept de transition. Je livre un rapide commentaire pour chacun, pour celles et ceux qui voudraient des idées de lectures.

L’Age de la transition

Dominique Bourg, Alain Kaufmann, Dominique Méda (dir.) / 2016

Je propose celui-là en premier car c’est de cet ouvrage que vient l’idée de réorientation de mon blog (et la définition de transition que je retiens). Il me semble fondateur car les auteurs explorent de façon très analytique les obstacles à la transition écologique, et les pistes d’actions.

Ce qui m’a plu : une analyse complète et claire.

Voir sur le site de l’éditeur.

Le Tour de France des Alternatives

Emmanuel Daniel / 2014

Il existe de nombreux livres – et films – qui font entrevoir le monde d’après, en décrivant les initiatives citoyennes de transition. Je trouve celui d’Emmanuel Daniel particulièrement agréable à lire : il raconte l’histoire des porteurs d’alternatives de façon fluide et efficace. A la fin du livre, l’auteur prend un peu de recul pour définir les caractéristiques d’un monde en construction.

Ce qui m’a plu : facile à lire, positif, en bref une expérience agréable.

Voir sur le site de l’éditeur.

Petit Manuel de Résistance Contemporaine

Cyril Dion / 2018

Avec le film Demain, Cyril Dion n’est plus à présenter. Au-delà de la description d’initiatives de transition, il s’interroge dans son livre sur l’effondrement écologique, ses conséquences, mais aussi les causes de l’inaction. Il propose ensuite une alternative, notamment à travers la construction de récits collectifs, pour changer le système de pensée.

Ce qui m’a plu : sur la base d’un constat accablant, on trouve quand même la voie de l’optimisme.

Voir sur le site de l’éditeur.

Une autre fin du monde est possible

Pablo Servigne, Raphaël Stevens, Gauthier Chapelle / 2018

S’ils font les mêmes constats que C. Dion, les « collapsologues » sont moins optimistes sur la voie de sortie, puisqu’ils prennent pour base la forte probabilité d’un effondrement systémique. Après « Comment tout peut s’effondrer », les auteurs imaginent ici la suite, le monde d’après. L’entraide et les liens humains y ont une place importante, dans une situation qui n’est pas forcément post-apocalyptique.

Ce qui m’a plu : les auteurs livrent leurs doutes, leurs émotions, ce qui rend la démarche très humaine. De plus, affronter la question de l’effondrement est courageux, et ce livre rassure, dans un contexte inquiétant.

Voir sur le site de l’éditeur.

La Grande Transition de l’humanité

Christine Afriat et Jacques Theys (dir.) / 2018

Un peu de prospective, pour finir. Dans ce livre, plusieurs auteurs contribuent à explorer la « grande transition », terme faisant référence à la fois la conjonction de plusieurs transitions sectorielles, à l’aspect planétaire de ces transitions, et à un changement fort, rare dans l’histoire, qui pourrait voir advenir un nouveau stade de l’humanité. Après un état des lieux, et l’exploration de futurs possibles, l’ouvrage donne des pistes de postures et d’actions pour parvenir à un futur souhaitable.

Ce qui m’a plu : la multiplicité des approches, et la dimension prospective, un peu plus « froide » que la collapsologie.

Voir sur le site de l’éditeur.

Fermer le menu